Voici l’origine historique de la fête du 08 décembre à Lyon 

 

 

 

En 1852, on achevait à Lyon la reconstruction du clocher de la vieille chapelle de Fourvière. Au sommet de l’édifice, on avait placé une statue de la Vierge Marie en bronze doré. Elle devait être inaugurée le 8 septembre, mais une inondation dans l’atelier du fondeur retarda la cérémonie au 8 décembre.

 

Statue de Marie à Fourvière ( photos Quinsheng)

 

Ce jour-là, des feux d’artifice étaient prévus mais une pluie torrentielle s’abattit sur la ville. A la tombée de la nuit, le ciel s’éclaircit et la pluie s’arrêta. C’est alors que, vers huit heures tous les lyonnais mirent spontanément des petites lumières à leurs fenêtres. La population entière sortit dans la rue, circulant, paisible, joyeuse et attendrie. On se serrait la main sans se connaître, on chantait des cantiques, on applaudissait, on criait : "Vive Marie ! " Les étrangers n’en revenaient pas de leur surprise, et les Lyonnais se demandaient comment, en un instant, une population de trois cent mille âmes avait pu être saisie de la même pensée : c’était un véritable miracle !

 

photos TingTing

 

Depuis, chaque année, le soir du 8 décembre, les Lyonnais illuminent leur ville pour la fête de l’Immaculée Conception. Et la tradition se perpétue d’année en année depuis cette époque !

 

basilique de Fourvière